Chez Boyer Law Firm, P.L, avec ses cabinets à Miami, Orlando et Jacksonville, nous aidons les candidats à l’immigration familiale aux Etats-Unis, à ajuster leur statut d’immigration aux par le biais du mariage ou d’autres liens familiaux tels que les parents, les frères et sœurs ou les enfants. Comme tout autre domaine du droit de l’immigration, le droit de l’immigration familiale implique des règles et des procédures complexes. L’assistance d’un expert en immigration est inestimable et peut être la clé du succès de votre demande. Nos avocats sont expérimentés dans une grande variété de questions liées à l’immigration.

Sur cette page:

Immigration américaine parrainé par la famille

Les citoyens américains, les titulaires d’une carte verte et certains réfugiés peuvent demander que des membres de leur famille bénéficient d’avantages en matière d’immigration. Un citoyen américain âgé de plus de 21 ans peut demander une carte verte sans avoir à attendre une « date de priorité », au nom d’un conjoint, d’un de ses enfants célibataires âgés de moins de 21 ans ou d’un parent. Il peut également demander une carte verte au nom d’un enfant marié de n’importe quel âge ou d’un frère ou d’une sœur. Mais la réception de la carte verte dépendra de la mise à jour de leur « date de priorité ». En cas de demande de statut familial qualifié, le département d’État américain vous informera lorsque votre date de priorité sera atteinte, moment auquel vous pourrez poursuivre la procédure.

Le titulaire d’une carte verte peut parrainer un conjoint ou un enfant non marié de tout âge lorsque sa date de priorité est atteinte.

La plupart des demandes d’immigration parrainées par la famille sont un processus en plusieurs étapes. Elles commencent par une pétition visant à établir une relation qualifiée. Une fois la relation qualifiante établie, et selon la priorité, le demandeur pourra faire une demande de résidence. Certains demandeurs sont autorisés à établir la relation qualifiante et à ajuster leur statut en même temps. Il s’agit d’un « ajustement simultané du statut ».

Comme mentionné à plusieurs reprises ci-dessus, de nombreuses demandes dépendent de la « date de priorité » à laquelle elles deviennent éligibles. La relation familiale déterminera la priorité sur la liste d’attente pour le nombre limité de visas disponibles dans une année donnée. Le nombre de visas disponibles est limité et peut changer chaque année.

La préférence pour les demandeurs de visa parrainés par la famille est la suivante :

  • Première préférence : Citoyens américains – Membres de la famille immédiate, y compris les conjoints, les enfants non mariés de moins de 21 ans, les parents de citoyens de plus de 21 ans, et les veufs/veuves de citoyens américains (si la demande est déposée dans les délais). Ceux qui répondent à cette classification n’ont pas à attendre un visa disponible car les visas pour cette classification sont illimités.
  • Deuxième préférence : Les enfants adultes célibataires (âgés de plus de 21 ans) de citoyens américains ont la première préférence sur la liste d’attente de visa.
  • Troisième préférence : Les conjoints des titulaires de la carte verte et les enfants mineurs non mariés (de moins de 21 ans) des résidents permanents
  • Quatrième préférence : Les enfants mariés de tout âge de citoyens américains.
  • Cinquième préférence : Frères et soeurs de citoyens américains adultes.

La date de priorité est déterminée à partir de la date à laquelle votre demande de statut de qualification est correctement déposée auprès de l’USCIS et la période d’attente pour un visa disponible dépend de la demande et de l’offre de visas, du pays de citoyenneté à partir duquel vous faites votre demande, et de la catégorie de préférence comme indiqué ci-dessus.

Si vous ou un membre de votre famille êtes dans l’armée américaine, des conditions spéciales peuvent s’appliquer.

Visa Fiancé(e) K-1

Les citoyens américains peuvent également parrainer un fiancé pour son entrée aux États-Unis. Ce visa particulier permet l’entrée pour une période temporaire, et est conditionné au mariage légal et à la demande de résidence permanente dans les 90 jours suivant l’entrée. Une relation réélle et personnelle est requise pour être considéré comme un fiancé éligible. Les enfants du titulaire du visa de fiancé, âgés de moins de 21 ans, peuvent également entrer aux États-Unis avec le titulaire du visa.

Veuve ou veuf de citoyen américain

Dans le cadre de l’immigration parrainée par la famille, une veuve ou un veuf peut être classé(e) comme parent immédiat, tout comme un(e) conjoint(e), et peut être éligible pour poursuivre le processus d’obtention d’un visa d’immigrant s’il/elle :

  • Était mariée à un citoyen américain au moment de son décès ;
  • a un formulaire I-130 approuvé ou en attente ou adéposé le formulaire I-360 dans les 2 ans suivant le décès de l’époux ;
  • N’est pas remarié ;
  • N’était pas divorcés ou légalement séparés du conjoint américain au moment de son décès ;
  • peut prouver que le mariage a été contracté de bonne foi et pas uniquement pour obtenir un avantage en matière d’immigration ; et
  • est autrement admissible aux États-Unis.

Action différée pour les arrivées d’enfants (DACA)

Depuis sa mise en œuvre par le président Obama, le 15 juin 2012, de nombreux changements sont intervenus concernant le DACA sous l’administration du président Trump,. Cependant, la Cour suprême des États-Unis s’est prononcée en faveur du programme DACA le 18 juin 2020 et, le 7 décembre 2020, un tribunal de district américain du district Est de New York a jugé que les changements apportés sous l’administration Trump par Chad Wolf, secrétaire par intérim du ministère de la Sécurité intérieure, n’étaient pas admissibles. Il a donc rétabli le DACA dans son statut initial. Les jeunes immigrés sans papiers qui remplissent les conditions requises peuvent demander l’autorisation de rester aux États-Unis pour une durée maximale de deux ans et recevoir une autorisation de travail.

Ajustement de Statut

L’ajustement du statut est un mécanisme par lequel les personnes résidant actuellement légalement aux États-Unis peuvent demander la résidence permanente légale (carte verte) sans retourner dans leur pays d’origine. Ce processus vous donne la possibilité de déposer le formulaire I-485 (demande d’enregistrement de la résidence permanente ou d’ajustement du statut) en même temps que vous déposez le formulaire I-130 pour le statut de relation qualifiée.

Processus Consulaire pour Immigration Familiale

Dans le cadre de l’immigration parrainée par la famille, lorsque vous demandez un visa alors que vous êtes hors des États-Unis, vous faites votre demande par le biais du consulat. Le traitement consulaire est le processus par lequel l’USCIS travaille avec le Département d’État américain pour délivrer un visa sur la base de l’approbation du formulaire I-130 et de la préférence pour la délivrance du visa.

Une fois qu’un visa est disponible, vous pouvez alors voyager et deviendrez officiellement un résident permanent lorsqu’il sera admis à un port d’entrée aux États-Unis. Une fois que le Département d’État vous aura notifié que vous êtes éligible, vous devrez faire votre demande dans un délai d’un an sans quoi votre pétition sera annulée.

Résidence Permanente Conditionnelle

Il existe quelques cas où le statut permanent ne vous est pas accordé d’emblée, mais une approbation conditionnelle. Si votre statut permanent était basé sur un mariage de moins de deux ans, vous recevrez une carte de résidence permanente conditionnelle pour prouver que le mariage n’était pas à des fins d’immigration.

Dans les 90 jours précédant l’expiration de votre carte de résidence conditionnelle de deux ans, vous devez remplir correctement le formulaire I-751. Si ce formulaire n’est pas déposé correctement ou en temps voulu, le statut de résident conditionnel sera automatiquement résilié et une procédure de renvoi pourra être engagée à votre encontre.

Loi Violences faites contre les femmes (VAWA)

La VAWA a été créée pour permettre à certains non-citoyens maltraités d’obtenir un statut d’immigrant par des voies spéciales. Pour être éligible, le non-citoyen doit être le conjoint ou l’enfant d’un citoyen américain ou d’un résident permanent victime d’abus. S’il est éligible, le demandeur peut déposer une auto-pétition sans la connaissance ou l’implication de l’abuseur. Veuillez noter, cependant, que des documents justificatifs détaillés montrant la preuve de l’abus et la preuve de la relation avec l’abuseur sont requis. Bien que des documents détaillés soient requis, les rapports de police ne sont pas obligatoires et n’empêcheront pas une demande. En outre, les hommes comme les femmes peuvent déposer une demande au titre de la VAWA et les demandeurs peuvent obtenir une autorisation de travail dès l’approbation de leur demande.

Conditions d’éligibilité pour les demandes VAWA :

  • Vous êtes actuellement marié(e) à un(e) citoyen(ne) américain(e) ou à un(e) résident(e) permanent(e) américain(e) (titulaire d’une carte verte), et le mariage est toujours valide ou a pris fin moins de deux ans avant la demande ;
  • Vous avez subi des violences physiques et/ou une cruauté extrême de la part de votre conjoint ;
  • L’abus a eu lieu aux États-Unis, et la victime vivait avec l’abuseur ;
  • Le mariage a été contracté de bonne foi, et pas uniquement pour obtenir des avantages en matière d’immigration ; et
  • Vous êtes de bonne moralité.

Des avocats d’immigration expérimentés qui s’engagent à répondre aux besoins de votre famille.

Laissez les avocats de Boyer Law Firm, P.L. vous aider à réunir votre famille, à obtenir une carte verte ou la citoyenneté.

Appelez dès aujourd’hui nos avocats spécialisés dans l’immigration familiale en Floride au (904) 236-5317 pour une consultation.

Nos professionnels et notre personnel  parlent anglais, français, espagnol, croate et turc.

Bureaux situés à Miami, Orlando et Jacksonville.