Checklist pour nouvelle entreprise: les 7 choses à faire pour votre nouveau business

homme d'affaires portant un pack de fusées, lunettes de protection, lancement d'une entreprise, checklist nouvelle entreprise, startup

Vous envisagez la création d’une entreprise ? Si oui, vous n’êtes pas seul. Selon les estimations, environ 627 000 nouvelles entreprises sont créées chaque année. Dans le même temps, environ 595 000 sociétés ferment leurs portes chaque année. L’un des secrets de la réussite de toute activité commerciale est de la lancer du bon pied. Si vous ne suivez pas les bonnes étapes dès le départ, votre nouvelle entreprise a plus de chances d’échouer à terme. Si vous voulez que votre nouvelle entreprise soit un succès, lisez cette checklist pour nouvelle entreprise et découvrez les 7 étapes importantes à suivre avant de vous lancer.

 

 

1. L’étude de marché

L’une des premières étapes les plus importantes de la création d’une entreprise est l’étude du marché.

Peu importe la pertinence de votre idée de business dans votre tête, il est essentiel que vous fassiez une étude de marché. Grâce à cette étude, vous pouvez évaluer la demande et déterminer comment vous pouvez vous démarquer de la concurrence. 

Avez-vous plusieurs idées d’entreprise en tête ? Il est souvent plus facile de trouver des idées de nouvelles entreprises que de déterminer laquelle est la plus viable et a le plus de chances de réussir. Si vous avez du mal à décider laquelle poursuivre, voici un guide pour choisir la meilleure idée commerciale.

 

 

2. Choisir une forme juridique d’entreprise

Une fois que vous aurez déterminé si votre idée commerciale est viable, vous devrez réfléchir à la forme juridique à adopter. 

La meilleure façon de déterminer la structure commerciale qui convient à votre nouvelle entreprise est de vous adresser à un professionnel du droit. Il sera en mesure de vous conseiller sur la structure qui sera la plus avantageuse pour vos besoins et sur ses exigences légales. 

Un avocat d’affaires sera également en mesure de vous informer de toute exigence juridique spécifique à votre activité. Par exemple, si vous démarrez une garderie, vous aurez besoin de vous protéger contre les accusations de responsabilité, et d’adhérer à certaines exigences légales, telles que la licence. 

Ici, à Boyer Law Firm, l’un de nos domaines de spécialité est le droit des affaires et la création de sociétés.

 

 

3. Créer un Business Plan

Une fois que vous avez choisi une structure, l’étape suivante consiste à créer un business plan. Quelle que soit la simplicité de votre nouvelle entreprise, il est toujours utile d’avoir un plan auquel se référer. 

Un business plan vous permet de définir les objectifs et les étapes de votre entreprise. Vous devez également y inclure les résultats de votre étude de marché, l’analyse de la concurrence et les stratégies commerciales et marketing que vous comptez mettre en œuvre.

Votre business plan doit également inclure un plan de conception et de développement de vos services ou produits, des informations sur vos opérations et votre plan de gestion, ainsi que des prévisions financières. 

L’élaboration d’un business plan complet peut prendre du temps, mais il vous aidera à établir une feuille de route détaillée pour votre nouvelle entreprise. C’est également un document précieux à posséder si vous recherchez des financements extérieurs.

 

4. Réfléchir à l’image de marque

La création d’une bonne image de marque n’est pas quelque chose que vous pouvez éliminer de votre to-do list en une heure. Dans certains cas, vous pouvez même confier la création de votre image de marque à un professionnel qui pourra en exécuter tous les détails techniques pour vous. 

Mais en attendant, rien ne vous empêche de commencer à réfléchir à des idées et à vous faire une idée de l’image de marque que vous souhaitez. Plus votre idée sera claire, plus les choses seront faciles et rapides lorsque vous commencerez à travailler avec des spécialistes comme les graphistes et les experts en stratégie de marque.

 

5. Trouver le financement 

L’étape suivante de notre check-list « Lancement d’une nouvelle entreprise » consiste à déterminer d’où proviendra votre financement. Aurez-vous besoin de lever des fonds ? Si oui, comment et auprès de qui allez-vous le faire ?

Parmi les options possibles, citons les investisseurs providentiels, le crowdfunding, les sociétés de capital-risque et les prêts aux petites entreprises. 

Vous pouvez également envisager d’amorcer votre entreprise, en plus de rechercher des financements extérieurs. Il s’agit simplement de créer et de développer une entreprise avec votre propre argent (et l’argent qu’elle génère) plutôt qu’avec des fonds.

 

6. Lancer un site web et se lancer sur les réseaux sociaux

Quelle que soit la taille ou la nature de votre nouveau business, la création d’un site web et de comptes de réseaux sociaux doit figurer sur votre checklist de nouvelle société. 

La création d’un site web et de comptes de réseaux sociaux aide les clients potentiels à vous trouver lorsqu’ils recherchent votre entreprise en ligne. Une présence en ligne montre également aux gens que votre entreprise est active. C’est le point de départ du marketing en ligne.

 

7. Ouvrir un compte bancaire professionnel

Enfin, n’oubliez pas d’ouvrir un compte bancaire propre à votre entreprise. Confondre vos finances personnelles et personnelles n’est pas une bonne idée, même si la création de votre entreprise en est qu stade embryonnaire. 

Pendant que vous y êtes, vous devriez également mettre en place un système de comptabilité et de stockage des documents pour votre entreprise.

 

Suivez cette checklist pour nouvelle entreprise pour vous lancer

Les heures supplémentaires à la maison vous ont-elles donné l’espace dont vous aviez besoin pour travailler sur une nouvelle idée commerciale ? Êtes-vous prêt à vous lancer dans un nouveau business, grâce à l’étincelle créative de 2020 ?

L’une des étapes les plus importantes de cette checklist pour nouvelle entreprise est le choix d’une structure commerciale avec un cadre juridique adapté à vos besoins. 

Si vous avez l’idée parfaite pour une nouvelle entreprise, c’est le moment de demander conseil pour gérer les aspects juridiques. 

Les services de création d’entreprise vous permettront de démarrer cette entreprise que vous mourrez d’envie de lancer. Les experts de Boyer Law Firm peuvent vous montrer comment ces services sont potentiellement déductibles des impôts. De nombreux entrepreneurs ne font pas de recherches adéquates sur le niveau de conformité réglementaire et statutaire de leur entreprise. Négliger cette étape est dangereux.

Ne laissez pas vos concurrents avoir le dessus. Ils investissent dans un service de conformité, et vous devriez en faire autant.

Parlez à un avocat d’affaires expérimenté dès aujourd’hui et discutez des besoins juridiques actuels de votre entreprise. Vos honoraires (le cas échéant) peuvent également être déductibles des impôts.

Contactez Boyer Law Firm aujourd’hui pour un conseil sur la restructuration ou la création de votre entreprise. Ne laissez pas la concurrence prendre le dessus cette nouvelle année. Prenons l’année 2022 d’assaut !